La garde robe de bébé en toute simplicité

Tellement mignonnes toutes ces petites salopettes pour bébé, mais combien en faut-il au juste? La réponse sera évidemment différente suivant votre mode de vie et la fréquence de vos machines à laver. Dans cet article, je vais vous présenter la garde robe de mon petit Loup’ que j’essaye de garder le plus minimaliste possible.

Tout d’abord, au moins une fois par mois, je fais un tas avec tous ses habits du moment et je les trie afin de mettre de côté ce qui ne lui va plus. Les bébés grandissent tellement vite, que l’on peut vite se retrouver submergé de vêtements qui ne leur vont même plus et ne plus retrouver le fichu dernier body propre au milieu de tout cela. Pour rester zen et apprécier les moments de complicité à habiller bébé, voici les astuces que j’applique au quotidien.

 

DESEMCOMBRER EN PREMIER :

ELIMINER LES TROP PETITS : oui oui, le petit pull super mignon offert par l’un de vos proches mais qui vous rend dingue à chaque fois que vous voulez lui mettre car la tête ne veut jamais passer au travers, celui-là, mettez-le de côté. Toutes les pièces que vous ne trouvez pas pratique et qui sont trop petites seront ravies d’aller agrandir la pile des « TROP PETITS ».

DONNER LA PILE DES HABITS TROP PETITS : l’erreur à ne pas commettre et que bien entendu j’ai fait, est de garder dans un coin de l’armoire tous ces vêtements dans lesquels votre petit bout ne rentrera plus (jamais) en souvenir. Sinon, d’ici quelques mois, son armoire sera plus remplie d’habits qui ne lui vont plus que d’habits qui lui vont. Pour cela, gardez dans un PETIT carton que vous stockerez au grenier ou quelque part où ça ne vous encombre pas au quotidien (attention à ne pas surcharger votre grenier non plus, c’est le piège !) les layettes que VRAIMENT VRAIMENT vous souhaitez garder (éventuellement pour un 2ème, mais de toute manière vous en recevrez à nouveau des tas lorsque vous annoncerez la nouvelle) et que mamie à soigneusement tricoter avec amour.

A QUI DONNER LES LAYETTES TROP PETITES : pensez aux familles qui n’ont pas « la chance » d’acheter autant que nous. A Mulhouse vous pourrez par exemple vous tourner vers le magasin pour rienSi vous souhaitez récupérer un peu d’argent, inscrivez-vous à une bourse de puériculture (mais essayez de ne pas acheter tout le stand à côté de vous ou vous rentrerez plus chargé que vous en êtes partis). Les magasins de seconde main sont également un bon moyen de se faire quelques sous et de se désencombrer.

TRIER CE QUE VOUS GARDEZ ENSUITE :

Maintenant que vous avez éliminés tous les vêtements inutiles que vous ne mettrez plus à bébé, il est temps de trier ce qu’il reste.

FAIRE DES TAS PAR TYPE : commencez par faire des tas avec chaque type d’habit, un pour les bodys, un pour les pyjamas, un autre pour les pantalons etc…

COMBIEN DE PIECES GARDER : une fois vos tas par type fait, comptez le nombre de pièce que chacun comprend et gardez en juste selon vos besoins (quotidien + vêtements de rechange pour laisser à la crèche par exemple).

 

La garde-robe minimaliste de bébé
La garde-robe minimaliste de bébé

Voici ce que j’ai gardé :

  • Bodys manches longues : 8 dont 4 en 18 mois et 4 en 2 ans. J’ai enlevé tous les bodys manches courtes depuis quelques jours, car l’été n’est clairement plus là donc inutile de s’encombrer.
  • Pyjamas : 2 en 18 mois. Je ne lui mets presque jamais de pyjama, mais tout simplement un body manches longues dans une gigoteuse hiver. Les rares fois où il fait plus frais, je lui mets un pantalon de jogging. Je trouve que les joggings sont tout aussi bien pour la journée que pour la nuit et comme le petit bonhomme n’aime pas trop être manipulé, je ne m’embête plus à le mettre en pyjama.
  • Pantalons : 3 en 18 mois. Avec les couches lavables, il est essentiel de prévoir des habits une taille plus grande. J’ai donc 3 pantalons type jogging en 18 mois, principalement pour les jours sans crèche car je lui mets des couches lavables et j’ai 3 autres pantalons en 12 mois pour la crèche (et oui, là-bas c’est des couches jetables…).
  • T-shirts manches longues : 6 dont 4 en 18 mois et 2 en 12 mois.
  • Pulls : 3 pour les jours où les T-shirts manches longues ne suffisent pas.
  • Salopette : 1. En général, j’ai 1 voir 2 salopette.s qui lui vont, ce n’est pas ce que je trouve le plus pratique (même si c’est très mignon !!) et souvent elles deviennent très vite trop petites !
  • Gilets cotons : 3 même si 2 seraient suffisant, mais nous en avons reçu en cadeaux de naissance .
  • Gilet chaud : 1 magnifique car tricoté par sa mamie !
  • Chaussettes : 8 simples et 3 paires de sur-chaussettes pour sortir dans le froid. 
  • Bonnets : 3 parce que c’est trop mignon et que mamie nous en tricote des super !
  • Combi pilote : 1 j’ai un sèche-linge (pas écolo je sais, mais tellement pratique avec tous les vomis de bébé) donc je peux la laver et sécher très rapidement si besoin.
  • Cela comprend les deux tenues de change complet que je laisse à la crèche au cas où il a besoin d’être changé. J’essaye toujours d’y laisser les pantalons trop petits pour les couches lavables par exemple.

ASTUCES : J’achète rarement beaucoup de vêtements de la même taille, il grandit tellement vite que je préfère avoir quelques pièces de sa taille idéale (qui dure à peine 2 semaines !!) et d’autres pièces plus grandes auxquelles je retrousse les manches ou les jambes. Ainsi, il peut profiter plus longtemps de ses habits !

RANGEZ EN DERNIER :

ROULEZ : pour gagner de la place, je roule les habits dans les barquettes de rangement. Ça permet également de bien voir tous les habits et de gagner du temps.

CLASSEZ : regroupez les bodys ensemble, les pantalons ensemble etc…

LEGEZ : laissons de l’espace dans nos placards, si ces derniers sont surchargés nous ne voyons pas tous les habits et perdons du temps. C’est dans ces cas-là que j’élimine des vêtements. N’hésitez pas à alléger.

 

Nous avons deux barquettes comme celles-ci dans lesquelles nous rangeons les habits du quotidien, le reste est dans un tiroir de son armoire (gilets, bonnets etc…)

PETIT PLUS POUR SE FAIRE PLAISIR : vous pouvez aussi très bien mettre cette méthode en place pour les habits du quotidien (pour gagner du temps le matin par exemple) et conserver un tiroir avec les habits « du dimanche » que vous aimez mettre à votre bébé le week-end ou pour aller rendre visite à votre famille !

LES TROP GRANDS : j’ai également une partie de l’armoire où je conserve les habits qui ne lui vont pas encore. Nos amis avec des enfants plus grands, nous donnent beaucoup de vêtements et c’est vraiment super de savoir que le jour où un pantalon est trop petit nous pouvons le donner à quelqu’un d’autre et juste regarder dans notre partie d’armoire « les trop grands » pour un pantalon plus grand !

POURQUOI SIMPLIFIER LA GARDE-ROBE DE BEBE ?

Lorsque l’on voit que les vêtements pour nos enfants sont le plus souvent fabriqués par d’autres enfants qui risquent leur vie et ne sont pas scolarisés, franchement, je trouve qu’il y a un non sens. Pour ne pas favoriser cela, j’achète tous les habits à Louis en seconde main. Grâce à cela, au lieu de créer une nouvelle demande car un vêtement neuf a été acheté, j’utilise des vêtements qui existent déjà pour leurs donner une nouvelle vie. Un geste simple, à la portée de tous et bénéfique aussi bien pour les petits enfants de l’autre bout du monde que pour notre porte-monnaie !!

J’espère que cet article vous aura donné envie de simplifier la garde-robe de bébé, afin de conserver calme et sérénité pour l’habiller !

La garde-robe minimaliste de bébé
Chaussons tricotés avec amour

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *