Nettoyage de printemps naturel et zéro déchet

Et voilà que le printemps est enfin à notre porte !!! Pour célébrer cela et remettre notre intérieur de bonne humeur, je vous propose de faire un ménage de printemps naturel. A vos citrons, c’est parti !

Il est important de préciser que même si ces ingrédients sont naturels, il est essentiel de porter des gants car ces ingrédients restent irritants et/ou abrasifs. Aussi, ne respirez pas à plein poumons les vapeurs 😉

Les ingrédients phares du nettoyage naturel

  • Le citron et les agrumes : si vous en êtes adeptes, ne jetez plus les écorces! Réservez-les pour les intégrer à vos produits ménagers maisons. Le citron sera un allié pour désinfecter, désodoriser, dégraisser, assainir ou encore blanchir votre intérieur.
  • Le vinaigre : une aide précieuse pour désinfecter. Il est également un excellent allié pour se débarrasser du tartre.
  • Le bicarbonate de soude : il permet de neutraliser les odeurs et de dégraisser les surfaces sans rayer malgré son côté abrasif.
  • La pomme de terre : l’amidon contenu dans les pommes de terre est un atout du nettoyage naturel. La pomme de terre vous permettra de redonner de l’éclat, de blanchir et même de laver vos vitres !

 

nettoyage naturel et zéro déchet

Pourquoi nettoyer naturellement ?

Pour que votre intérieur reste sain et pour économiser de l’argent ! Personnellement, j’adore le fait d’utiliser des produits présents dans mes placards de cuisine pour nettoyer mon intérieur. J’ai comme dicton que si l’on ne peut pas manger ce que l’on utilise (aussi bien pour nettoyer que pour les cosmétiques) c’est qu’il ne faut pas l’utiliser. En effet, lorsque l’on connait la liste des produits toxiques contenus dans les produits ménagers classiques il y a de quoi se demander si notre intérieur est vraiment « propre ». Bon cela ne veut pas dire qu’il faut boire un litre de vinaigre hein 😉 Cela fait des années que j’utilise du vinaigre et bicarbonate de soude pour faire le ménage. La première fois que je me suis à nouveau retrouvée en présence d’un produit classique (contre mon gré), j’ai été choquée par l’odeur qui m’a tout de suite prise aux bronches et j’ai pris conscience de son aspect nocif. Cela m’a fait d’autant plus remarquer l’impact des produits classiques sur la santé humaine et sur la planète. Maintenant que je suis maman, je suis sereine en nettoyant mon intérieur car je sais que si mon fils lèche les vitres c’est en réalité un mélange eau/vinaigre/patate qu’il lèche et non pas des produits nocifs (oui il adore lécher les vitres !). De plus, vous n’aurez plus 30 produits différents sous l’évier ! C’est à la fois économique  et plus sûr avec des petits bambins qui rampent partout.

Léchage de vitres bébé en action

Ma technique de récurage de printemps multi-surfaces

Lorsque je souhaite récurer pour faire étinceler, j’utilise du vinaigre blanc associé à du bicarbonate de soude. Cela me permet de nettoyer absolument tout mon intérieur, des vitres aux wc en passant par la baignoire et le lavabo ! Pour les sols, j’utilise uniquement du vinaigre coupé à l’eau et de la pomme de terre si besoin pour éliminer les tâches tenaces.

Ma technique : Dans une bouteille, je mets 50% de vinaigre et 50% d’eau, puis je saupoudre la surface à nettoyer de bicarbonate de soude et y verse un peu de vinaigre. Il y a une réaction qui se fait et en frottant à l’aide d’une brosse ou d’une éponge vous obtenez une surface propre et brillante !

L’astuce en plus : Lorsque j’ai des peaux d’agrumes, je les fais macérer dans le vinaigre afin de donner une odeur plus douce à ce dernier. Cela a également un côté très décoratif !

Les pommes de terre : le coup de boost pour les vitres !

Récemment, j’ai testé les pommes de terre pour nettoyer mes vitres. C’est tout simplement magique ! Mes fenêtres étaient vraiment très sales, entre le chat qui les gratte pour sortir et Louis qui les lèchent vous imaginez… J’ai coupé une pomme de terre en deux et ai frotté mes vitres avec. Même les tâches les plus tenaces sont parties en un clin d’oeil ! Je n’en revenais pas. Il est en revanche nécessaire de se munir d’un chiffon afin de tout de suite essuyer après le passage de la pomme de terre pour ne pas avoir de traces. Si vous avez un sol du type carrelage la pomme de terre pourra également vous aider à y éliminer les tâches les plus tenaces.

L’astuce en plus : imbibez un chiffon du mélange 50% vinaigre et 50% eau et passez-le après le passage de la pomme de terre afin d’enlever les traces d’amidon. Ainsi, vous obtenez des vitres étincelantes et propres. La même technique convient parfaitement aux miroirs.

nettoyage naturel et zéro déchet

Nettoyage de tous les jours

Afin de ne pas avoir besoin de récurer de fonds en combles trop régulièrement, j’aime nettoyer rapidement après les petites tâches quotidiennes. Voici mes astuces de nettoyage quotidien !

  • La cuisine : après avoir fait la vaisselle, je me sers de ma brosse à vaisselle et de mon savon de Marseille (qui remplace le liquide vaisselle) pour nettoyer rapidement mon évier et plan de travail. Cela me prend moins de 2 minutes et m’évite de devoir nettoyer trop souvent au vinaigre et bicarbonate de soude. Pour plus d’infos sur ma routine vaisselle zéro déchet, je vous invite à lire l’article « Cuisine zéro déchet, nos essentiels« , au paragraphe « La vaisselle zéro déchet et minimaliste » vous trouverez des infos 😉
  • La salle de bain : une fois par semaine environ je verse du vinaigre dans la baignoire et frotte avec un simple torchon, cela permet de nettoyer  rapidement sans avoir besoin de sortir tout l’attirail. Attention, il est nécessaire de rincer abondamment la baignoire après y avoir versé du vinaigre, sinon ça peut irriter la peau  lors du prochain bain ! Lorsque je veux vraiment enlever la pellicule grasse qui peut se former à cause des savons et shampoings, j’utilise le combo vinaigre et bicarbonate de soude expliqué plus haut.

 

Torchons, chiffons, brosses : utilisons le réutilisable !

Bien entendu, un ménage de printemps naturel et (presque) zéro déchet n’est rien sans ses accessoires réutilisables. Ainsi, disons non aux lingettes et éponges jetables et adoptons des torchons et brosses réutilisables. Par exemple, pour la vaisselle et laver la cuisine au quotidien j’utilise la brosse en bois que vous voyez sur la photo ci-dessous. Sa tête est interchangeable et compostable ce qui est une alternative responsable aux éponges classiques. Il existe aussi des éponges lavables dites « tawashis » que vous pourrez même fabriquer vous-même à l’aide d’un tutoriel (il y en a plein sur internet). Sinon, les chiffons et essuie-tout lavables seront vos amis ! Je me suis aussi munie d’une grosse brosse en bois afin de nettoyer plus en profondeur la baignoire par exemple (que l’on peut voir sur la photo avec la chaise).

 

nettoyage naturel et zéro déchet

Le mot de la fin

Ce que je préfère dans le nettoyage naturel c’est qu’il est minimaliste ! Avec seulement 2 ingrédients il est possible de laver l’ensemble de son foyer et en ajoutant du citron ou des pommes de terre nous varions les possibilités. J’ai pensé à faire un article présentant une recette pour les vitres, une autre pour l’évier etc… Cependant, à quoi bon mutiplier les combinaisons si une seule est suffisante pour l’ensemble ? N’est-ce pas ça le chemin vers la simplicité ? Alors même si cet article n’est pas transcendant de recettes toutes plus originales les unes que les autres, j’espère qu’il vous permettra de désencombrer vos produits d’entretien pour passer à un nettoyage plus respectueux de votre foyer et de la planète.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *